Le député Alain Bruneel dénonce une situation "dramatique" aux urgences

2 juillet 2019 à 7h53 par I.D.

Crédit image: AFP
séparateur

Vendredi soir, le député communiste du Nord est allé aux urgences de Douai pour de supposés maux de ventre. Il voulait constater la réalité vécue par le personnel. Il a attendu 6 heures avant d'être pris en charge.

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, le député du Nord Alain Bruneel a simulé des maux de ventre et s'est rendu aux urgences de l'hôpital de Douai pour constater les difficultés rencontrées par le personnel sur le terrain.

L'élu communiste est resté 6 heures en attente avant d'être pris en charge. Après cette expérience, Alain Bruneel a dénoncé une situation "dramatique" pour les urgences avec des "brancards qui s'entassent dans les couloirs" et "un personnel à bout de souffle".

Le député dénonce également le manque de moyens humains et matériels. Des revendications exprimées depuis mars dernier dans le cadre d'un mouvement de grève national.

Aujourd'hui, plus de 150 services sont touchés en France, dont plusieurs dans la région. Une journée d'action nationale est d'ailleurs prévue ce mardi avec une manifestation à Paris.

A Lille, la CGT appelle à un rassemblement devant le CHU à 14 heures.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et