A16 : toujours des perturbations, conséquences du mouvement des douaniers

28 mars 2019 à 9h35 par M.J.

Crédit image: Capture d'écran MyVideoPlace
séparateur

Une nouvelle fois ce jeudi, les files de poids lourds se sont allongées sur l'A16.

Depuis trois semaines et demies, les douaniers du littoral sont en grève du zèle, c'est-à-dire qu'ils multiplient les contrôles poussés des véhicules à l'entrée du Tunnel sous la Manche et des ports de Calais et de Dunkerque.

Une nouvelle fois ce jeudi matin, jour de forte affluence du trafic poids lourds, les perturbations de circulation se sont multipliées.

Dans les deux sens, les files d'attente de camions se sont allongées rapidement, avec la mise en place d'aires de stockage par les autorités.

Le dispositif en vigueur depuis le début du mouvement des douaniers le lundi 4 mars 2019, a été une nouvelle fois prolongé par le Préfet des Hauts de France Michel Lallande. Une prolongation jusque ce vendredi 29 mars 22h.

La circulation n'est toutefois pas totalement bloquée sur l'autoroute A16, simplement ralentie et parfois déviée.

Certains accès ont tout de même été fermés pour éviter un engorgement, entre Fréthun (échangeur 40) et le Tunnel sous la Manche (n°42) dans le sens Paris-Belgique et entre le Tunnel et l'hôpital de Calais (échangeur n°46).

En arrivant sur zone, suivez les déviations indiquées et restez vigilants pour ne pas vous faire surprendre par d'éventuels coups de freins.

Les douaniers protestent contre le manque de moyens matériels et humains pour leur permettre d'assurer leurs missions, notamment en vue du Brexit. Ces derniers jours ils ont dénoncé des tentatives du Gouvernement de casser leur mouvement, en assouplissant les règles de contrôles et en menaçant de sanction les fonctionnaires qui perturberaient la libre circulation des biens et des personnes.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et