Amiens : elle vendait ses bébés 15 000€ avec la bénédiction de son conjoint

4 janvier 2023 à 14h12 par Emilie D.

séparateur

La gestation pour autrui est formellement interdite en France.

L'histoire est digne d'un scénario Netflix. C'est pourtant une réalité à peine croyable que relate nos confrères du Courrier Picard

Une amiénoise soupçonnée de gestation pour autrui en 2016 et 2017, vendait ses bébés 15 000€ avec la bénédiction de son conjoint. Âgée de 28 ans, elle vivait à Laon à l'époque des faits. Le pactole servait à financer un permis de conduire, aller au restaurant et acheter une voiture. Avec le butin, le couple a également acheté une console de jeux Xbox mais aussi du cannabis…

Selon l’enquête menée par un juge d’instruction de Laon, les deux bébés concernés sont désormais placés. Le couple devra répondre de ses actes devant le tribunal de Laon en fin d’année 2023. Les deux couples de « parents d’intention » seront également jugés pour simulation d’enfant et provocation à l’abandon.